Mon premier henné neutre, la découverte !

Le henné c’est nouveau pour moi et j’avais hâte de partager cette expérience !

 Je dois bien avouer qu’il y a quelques mois le seul henné que je connaissais, de réputation, était le henné colorant ou henné naturel. Alors autant dire que j’ai fais des recherches sur internet pour savoir dans quoi je m’embarquais. Si comme moi vous vous interrogez sur le henné neutre je vous invite à lire cet article dans lequel je réponds à plusieurs questions : comment choisir son henné neutre, quels sont les inconvénients du henné, comment l’appliquer et à quelle fréquence, etc.

HennéEcrit2

Même si c’était une première je n’ai pas suivi de recette à lettre, j’ai fais à ma sauce ! Bien sûr je n’ai pas révolutionné le soin pour les cheveux au contraire, j’ai fait des erreurs. Mais avec le recul, je ne suis pas mécontente pour un premier essai. Il faut avouer qu’avec le henné neutre, peu de chance de mal faire, n’étant pas colorant le résultat est moins aléatoire qu’une coloration végétale.

La première chose à faire avant d’utiliser et mieux encore d’acheter du henné neutre est de vérifier qu’il est 100% Cassia Obovata, c’est à dire qu’il n’est constitué que des feuilles de la plante qui permet d’obtenir la poudre de henné neutre. S’il ne l’est pas c’est probablement qu’il y a des poudres colorantes ajoutées, ou que vous êtes en train de vous faire avoir !

Lors de ma première commande Aroma Zone, en plus du henné neutre, j’avais acheté de l‘Aloe Vera, de la provitamine B5 et des protéines de soie. J’ai voulu essayer mon soin avec ces différents produits auxquels j’ai ajouté de l’huile d’olive et une huile essentielle d’Ylang Ylang.

Henné

 Recette Henné neutre, premier essai 

  • 100 g de henné
  • 2 cas d’huile d’olive
  • 30 pressions d’Aloe Vera
  • 15 gouttes de protéines de soie
  • 2 ml de provitamine B5
  • 5 gouttes Ylang Ylang
  • de l’eau chaude

NB Janvier 2015 : depuis j’ai augmenté la quantité de henné neutre à 150 g.

La préparation

Dans l’ordre j’ai mis l’eau, l’huile d’olive et l’huile essentielle d’Ylang Ylang dans un bol. J’ai ensuite bien mélangé, attendu que refroidisse un peu la préparation pour ajouter le gel d’Aloe Vera, les protéines de soie et la provitamine B5.

J’ai eu un peu de mal à touiller car mon récipient, le bol, était définitivement trop petit, du coup j’ai eu des grumeaux. Je ne sais pas si ces grumeaux sont dû au fait que mon récipient n’était pas assez grand ce qui à rendu le mélange difficile ou bien dû au fait que j’ai versé trop d’eau d’un coup….

Bref j’ai eu des grumeaux.

Application sur les cheveux

J’ai été plutôt fière de moi, lors de cette première application, j’en ai mis beaucoup moins à côté que ce que j’avais imaginé. Bon d’accord j’ai du passer un coup d’éponge par terre et dans le lavabo mais sinon rien, rien sur les murs, rien sur le miroir. Vu mon niveau d’habileté, cela tient presque du miracle.

Pour mettre le henné sur mes cheveux j’ai utilisé mes petites mains et mes petits doigts en commençant pas la nuque pour remonter sur le haut de la tête. Mes mèches sont devenues des dreadlocks que j’ai dû séparer pour mettre du henné à l’intérieur. Je me suis demandée si les dreads étaient une conséquence normale à l’application du henné ou bien était-ce parce que ma mixture verte était trop épaisse... En tout cas, point positif, mes cheveux tenaient tout seuls sur le haut de mon crâne et je n’ai pas eu de coulures désagréables dans le coup.

Une fois l’application terminée, je ressemblais à ça :

Henné retouche Roger

Après la séance shooting je me suis rendu compte que je n’avais pas de film plastique, pas de cellophane… héhé. Du coup j’ai pris un sac plastique, que l’on utilise pour les courses, que j’ai mis sur la tête. Après avoir ressemblé  à Bob Marley ayant pris un bain de boue, avec le sac plastique je ressemblais davantage à Mickey après une chute dans les escaliers. Oui Bob Marley et Mickey… ne me demandez pas pourquoi…

La pose

J’ai laissé poser un bon moment, trois heures, en sachant qu’il se dit sur la blogosphère qu’une heure est suffisante.

Rinçage du henné neutre

Alors là, alors là, c’est vraiment la partie la moins agréable, c’est long, c’est vert et ça utilise une quantité d’eau astronomique !

Il m’a fallu utiliser 5 seaux d’eau de 9 litres, soit 45 litres ! Et c’est sans compter, le dernier rinçage pour lequel j’ai abandonné le seau.

Pour ma part je n’ai pas fait de shampoing après mon masque, j’ai seulement finit par une eau de rinçage au vinaigre de cidre et à l’HE d’Ylang-Ylang. J’ai essoré mes cheveux avec une serviette, puis un bon brossage c’est imposé avant de les laisser sécher à l’aire libre. Malgré l’huile essentielle d’Ylang Ylang les cheveux ont senti… le henné.

Il restait encore quelques petits morceaux de henné dans les cheveux mais une fois secs beaucoup sont partis avec le brossage.

cheveux après masque retouche Roger pxl ---

Mes impressions le jour du masque au henné

  • Mes cheveux n’ont pas eu l’aspect brillant que j’attendais, ils étaient plutôt secs et cartonneux.
  • Il m’est resté des bouts de henné dans les cheveux…
  • Par contre ils ont ondulé et j’ai gagné en volume !
  • Mes cheveux étaient plutôt disciplinés  surement grâce aux actifs cosmétiques.


Mes impressions les jours suivants

  • Mes cheveux sont devenus comme gras dès le lendemain à la racine et j’ai trouvé les pointes très sèches. Je pense avoir mal rincé, expliquant aussi les petits bouts de henné dans mes cheveux. Deux cuillères à soupe d’huile d’olive était peut-être un peu trop dans ma recette…
  • Ne pouvant pas faire un shampoing le second jour j’ai mis de l’huile sur mes pointes et attachés mes cheveux en chignon.
  • Le surlendemain, j’ai fait un shampoing au rhassoul plus liquide que d’habitude (et j’ai trouvé ça super !). J’ai ajouté la provitamine B5 et des protéines de soie. C’est là que j’ai vraiment vu une différence, mes cheveux étaient bien plus doux et brillants… par contre j’ai perdu toutes mes boucles, à cause du rhassoul…

 

Conclure, conclure

Je ne sais pas trop quoi (brillance, douceur, reflet, ondulation) est dû à quoi (masque au henné, au rhassoul, protéines de soie, provitamine B5) mais j’apprécie énormément le résultat ! En attendant de refaire un henné je vais continuer mes « shampoings » au rhassoul. Voilà pour cette première expérimentation au « henné », il y en aura d’autres !

cheveux après henné retouche Roger pxl ---

∼ Et vous une première expérience de henné à raconter ? ∼

Laissez un commentaire