Précautions lors de l’utilisation des huiles essentielles

Je me sers très souvent des huiles essentielles que ce soit pour ma peau, mes cheveux, dans mes cosmétiques, et parfois en diffusion. Certaines huiles essentielles sont devenues pour moi un indispensable, je les rachète à chaque fois qu’elles se terminent (Tea Tree, Lavande, Pamplemousse, Ylang Ylang, …). Toutefois l’utilisation des huiles essentielles n’est pas à prendre à la légère alors voici quelques recommandations : 

Les huiles essentielles sont pour moi une réelle source de bien être et de beauté, certaines sont digestives, apéritives, d’autres parfument délicatement nos plats et nos cosmétiques. Certaines prennent soins de nos petits problèmes de peau quand d’autres s’occupent de nos bleues de l’âme. Mais toutes ces choses merveilleuses que nous apportent les huiles essentielles ne les rendent pas moins inoffensives.

En effet elles doivent en partie leur efficacité à leur forte concentration en molécules aromatiques. C’est pourquoi lors de toute utilisation d’huiles essentielles il est fortement recommandé :

  • de toujours choisir la prudence. Dès lors que vous avez un doute sur l’utilisation d’une huile essentielle, s’abstenir et demander l’avis d’un spécialiste.
  • de faire un test d’allergie dans le pli du coude 48h avant une première utilisation.
  • de ne pas utiliser les huiles essentielles (en interne ou en externe) chez la femme enceinte, allaitante et les jeunes enfants sans avoir préalablement consulté un spécialiste.
  • de diluer l’huile essentielle dans une huile végétale pour une utilisation externe ; dans une huile, du miel ou sur un comprimé neutre pour une consommation interne. Certaines huiles essentielles peuvent être appliquées pures en externe, mais il est préférable de les essayer d’abord diluée.
  • d’acheter les huiles essentielles qui soient d’origine biologique et dont les marques ont pignons sur rue.
  • de s’informer sur les propriétés et les précautions à prendre pour chacune des huiles essentielles que vous utilisez. Certaines sont photosensibilisantes, comme les huiles essentielles de pamplemousse, de citron, de mandarine, etc. il ne faut donc pas s’exposer au soleil dans les heures qui suivent une application. D’autres huiles essentielles peuvent être dermocaustiques,  il ne faut pas les utiliser pures. Il est également préférable de faire un test cutané préalable pour vérifier que votre peau les supporte. Par exemples les huiles essentielles de Bay-St-Thomas, de Cannelle de Ceylan, de Cannelle de Chine, de Thym à thymol, etc. sont irritantes pour la peau.
  • de vérifier la date de péremption de vos huiles essentielles.
  • de les protéger de la luminosité.
  • de se rincer les yeux, en cas de projection, avec de l’eau puis de l’huile végétale et d’appeler un médecin en cas de gène, de trouble de la vision ou de douleur.
  • d’avaler plusieurs cuillères à soupe d’huile végétale en cas d’ingestion accidentelle et d’appeler votre médecin ou un centre antipoison au moindre doute sur votre état digestif ou nerveux.
  • d’appliquer de l’huile végétale sur votre peau en cas de démangeaison après application d’une huile essentielle.

 

Vous pouvez maintenant utiliser vos huiles essentielles en toute sérénité.

Laissez un commentaire