J’arrête de râler pendant 21 jours !

llb-arrete-de-raler

Cela vous arrive t-il de vous rendre compte que vous venez de passer votre journée à râler, pester, maugréer, rouspéter, souffler ? Ces journées-là sont généralement les plus longues, les plus fatigantes. Il vous arrive une tuile de plus, rien ne c’est passé comme prévu et en plus lorsque vous rentrez rien n’est prêt comme vous l’auriez souhaité. Vous râlez encore, pour ceci ou pour cela. J’ai des journées comme celles là. Une fois posée sur le canapé au calme je ne sais plus très bien si la journée à d’abord mal débutée ou si j’ai d’abord commencé par ronchonner et qu’ensuite la journée c’est mal passée… Je ne me considère pas comme une grande râleuse, mais j’ai mes causes de « râleries » préférées : vociférer en voiture et contre mes voisins et parfois contre ma maladresse. Mais avec du recul cela fait des mois que je me plains du voisinage et que cela n’a rien changé… Ce comportement n’est pas efficace. Au gré de mes abonnements Instagram j’ai lu un post parlant d’un challenge : j’arrête de râler en 21 jours. Je m’y suis intéressée. Je vous en parle dans cet article !

Continue reading →

Oups ! J’ai arrêté la pilule ! (n°3). Avec ou sans hormone (de synthèse) ?

pexels-photo-197288

Je continue à vous partager mes pérégrinations contraceptives… Aujourd’hui la question est : hormones naturelles ou hormones de synthèse ?!

Je fais suite à deux articles précédents Ici et  sur le même thème.

Une fois que j’ai pris la décision du DIU (stérilet) comme moyen de contraception, il me restait encore à faire un choix s’il devait ou non avec une hormone de synthèse : la progestérone.

J’ai choisi de tenter le stérilet en cuivre. Je dis tenter, car j’attends de « voir » comment va réagir mon corps.

Pourquoi j’ai arrêté les hormones de synthèse?

Constats

On entend de plus en plus parler du fait que prendre des hormones de synthèse n’est pas anodin ni pour le corps ni pour la santé à long terme. C’est un premier point qui m’a fait pencher en faveur du stérilet en cuivre.

Ce qui m’a également fait réfléchir c’est le jour où j’ai listé, tous les changements, positifs et négatifs que m’apportaient la pilule (article précédent). Au vu du nombre, je me suis rendu compte que les effets étaient nombreux….

Mon médecin m’avait également informé que la pilule pouvait agir de façon négative sur l’état de stress et le système immunitaire.

people-woman-girl-writing

J’ai souhaité me renseigner et faire des recherches. Je suis tombée sur des articles citant des études qui semblent incriminer les hormones de synthèse, notamment sous la forme de la pilule, dans l’augmentation de cancers (du sein et de l’utérus). Sauf que, d’autres disent qu’il n’y a pas de corrélation

Prise de décision

Ces recherches ne m’ont donc pas vraiment permis de trancher, au vu des contradictions. Même si je trouve qu’il y a plus de raison d’arrêter que de continuer. Je me suis ensuite fait la réflexion que les deux types de stérilets, en cuivre ou avec progestérone, étaient  tous deux efficaces. J’ai donc préféré choisir celui qui convenait le mieux à mon ressentis.

C’est donc avec toutes ces notions en tête et une envie de plus de naturel dans ma vie et dans mon corps que j’ai opté pour un stérilet au cuivre et donc sans progestérone.

Autant vous dire que ce choix a été difficile dans mon cas ! J’ai également peur que les effets positifs de la pilule : moindre douleur, moindre bouton, etc. disparaissent. Même si les effets négatifs devraient également s’envoler !

Partage

Maintenant que j’ai posé le contexte, dans un prochain article je partagerai avec vous mon expérience, les effets qu’ont eu l’arrêt de la pilule sur moi et comment j’ai vécu les premiers jours avec le stérilet. Je peux déjà vous dire que ça n’a pas été de la tarte !

Pour finir je pense que nous sommes toutes différentes et que notre moyen de contraception devrait donc être adapté à nos besoins, nos vies et nos envies.

Que pensez-vous des hormones de synthèse dans le cadre d’un contraceptif ? Quelle est votre expérience ?  

Je vous ai listé quelques articles sur les effets (ou non) des hormones, qui pourraient vous intéresser. Certains de ces articles se contre-disent, je les ai mis intentionnellement. Cela montre à quel point il est difficile de faire un choix même en se renseignant sur le sujet… Si vous avez des articles qui ont des sources voir des études  (plus) fiables je suis intéressées. Partagez-les ! Et bien sur faire appel à son généraliste et/ou gynécologue permet de répondre à nos questions !